dimanche 19 mars 2017

Blondel et Teilhard de Chardin

Editions Beauchesne Blog
Pierre Teilhard de Chardin (1881-1955)

C’est à une rencontre et à un dialogue intellectuel que le lecteur est ici convié. Maurice Blondel et Pierre Teilhard de Chardin en sont les interlocuteurs. Et l’on imagine sans peine l’intérêt mais aussi la subtilité de ce dialogue indirect dont le Père Auguste Valensin, ancien élève et disciple de Blondel et ami de Teilhard, se fait l’intermédiaire. Il ne s’agit donc pas ici d’une correspondance dans le sens stricte du terme, épistolaire, mais bien plutôt de mémoires échangés entre Maurice Blondel et Pierre Teilhard de Chardin au cours du mois de décembre 1919.

Le dialogue complexe qui s’engage entre ces deux grands penseurs est révélateur de la pensée de l’un comme de l’autre. Il y est question du mouvement ou progrès de l’univers, d’eschatologie, de mystique chrétienne… Il offre quelques points d’accord et, plus nombreux, de désaccord entre le scientifique jésuite et le philosophe laïc.

La pensée de Teilhard – qui consiste, pour la définir grossièrement, à prolonger  sa paléontologie en théologie –  tout comme celle de Blondel n’étant pas des plus simples à appréhender, le lecteur est fort reconnaissant de l’éclairage apporté par Henri de Lubac à travers ses nombreuses notes. Comme à son habitude, le Père de Lubac fournit un travail aussi considérable que passionnant. Erudit et précieux, son appareil critique se présente comme un commentaire continu des textes ici réunis.


L’ouvrage est complété par trois textes. Deux commentaires de l’œuvre de Teilhard par de Lubac et la belle homélie prononcée par le révérend Père André Ravier, lors de la messe du Xe anniversaire de la mort du P. Teilhard de Chardin. 

Pour en savoir plus : 

Editions Beauchesne

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire